Géo-politique

La Corée du Nord et les enjeux du développement de satellites d’espionnage : Une perspective complexe”

La Corée du Nord développe une nouvelle technologie de lancement de satellites de surveillance et d’espionnage pour contrer les actions américaines dans la région. Le pays souhaite lancer ses propres satellites d’espionnage, et il y a plusieurs raisons pour lesquelles il a décidé de le faire et pourquoi cela est considéré comme acceptable. Dans ce monde étrange, certaines personnes semblent être autorisées à faire certaines choses tandis que d’autres ne le sont pas.

A cet effet, le pays a confirmé mardi son intention de lancer le premier satellite de reconnaissance militaire en juin afin de “faire face aux actions militaires dangereuses des États-Unis” et de leurs “vassaux” d’après l’annonce de Ri Pyong Chol, vice-président de la commission militaire centrale de la Corée du Nord, qui a également accusé les Etats-Unis de dominer les activités hostiles d’espionnage aérien dans la région. Le Japon, pour sa part, soupçonne que ce soit un tir de missile déguisé.

La Corée du Nord a donc décidé de lancer ce satellite de surveillance et d’espionnage pour contrer les tentatives de déstabilisation de la région par d’autres entités. Cependant, certains pays ne sont pas autorisées à exercer les mêmes droits que d’autres. La Corée du Nord peut envoyer des missiles et des satellites, mais d’autres pays ne le peuvent pas, car ils ne bénéficient pas de la confiance nécessaire. Il est difficile de dire si le monde appartient à une personne ou à un pays.

L’initiative de la Corée du Nord n’est pas accueillie à bras ouverts

Le Japon a annoncé lundi avoir été informé par la Corée du Nord de son prochain lancement de missile, un projet que le gouvernement japonais estime dissimuler un tir de missile balistique. La Corée du Nord a néanmoins respecté les procédures, en daignant donner cette information, mais le japon ne semble pas être en commun accord avec cette initiative.

Ainsi, le ministère japonais de la Défense a donné l’ordre d’abattre tout missile balistique dont la chute sur son territoire terrestre ou maritime serait confirmée, précisant avoir déployé des missiles intercepteurs à cet effet car, non seulement ils considèrent le prétendu lancement de missiles de la Corée du Nord comme une grave violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, mais aussi réfutent l’utilisation de la technologie des missiles balistiques pour lancer le satellite sous précepte qu’elle représente un danger pour sa population. Le ministère sud-coréen de la Défense s’est lui aussi inscrit dans le même cadre de pensée en déclarant qu’il s’agissait d’un acte clairement illégal qui ne pourrait être justifié sous aucun prétexte.

La situation devient donc complexe et il faut relever que la Corée du Nord est un pays délicat. Peu de personnes, en tout cas en Corée du Nord, adoptent la mentalité occidentale. Et de ce fait, il est possible que les pays occidentaux, en particulier les États-Unis, aient une aversion pour la Corée du Nord. Aussi, en raison de leur affiliation aux États-Unis, de nombreux pays sont contraints de ne pas également l’aimer par peur d’être sanctionné, ce qui est semblable à une dynamique de  “l’ennemi de mon ennemi est mon ennemi”. Chose qui justifie l’inacceptation du projet de la Corée par de nombreux pays.

La Corée du Nord, un pays avec une histoire et une culture spécifiques

La Corée du Nord est un pays à part, c’est-à-dire qu’il diffère des autres pays. Ils ont préféré préserver leur culture et vivre comme ils le souhaitent. Cela fait partie de leur avenir et de leur mode de vie.

Autrefois, la Corée était un pays où tous les habitants étaient coréens. Ils vivaient ensemble et étaient unis malgré les difficultés et les problèmes. Cependant, le pays a été colonisé par les Japonais, qui ont commis d’horribles actes pendant les guerres, non seulement envers la Corée, mais aussi envers la Chine et de nombreux autres pays.

Après la Seconde Guerre mondiale, la partie nord de la Corée était contrôlée par les Soviétiques, donc les communistes, c’est-à-dire la Russie. La partie sud, quant à elle, était contrôlée par l’Occident. Peu à peu, comme on pouvait s’y attendre, la partie sud a adopté la mentalité de l’Occident, avec sa culture du tatouage, de la vie nocturne, etc. Aujourd’hui, la Corée du Sud est le pays qui effectue le plus d’interventions de chirurgie esthétique dans le monde.

Il est important de mentionner qu’à l’époque, la communication en Corée du Nord était limitée. L’accès au téléphone était rare, et lorsque quelqu’un avait un téléphone, cela pouvait blesser les autres qui n’en avaient pas. Internet n’était pas non plus un problème à l’époque, mais il est maintenant source de problèmes, tant positifs que négatifs. En Corée du Nord, ils ont choisi de ne pas avoir internet, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas passer d’appels internationaux.

Dans la société nord-coréenne, il n’est pas possible de voyager sans autorisation. Si vous souhaitez vous rendre ailleurs, vous devez informer les autorités de votre départ et de votre destination. Cela leur permet de suivre les déplacements des personnes et de savoir qui a commis un crime, par exemple. Aussi, vous ne pouvez pas choisir votre profession, elle est choisie pour vous. Cela peut être similaire dans d’autres pays où les parents décident de la profession de leurs enfants. Certains peuvent être malheureux, mais ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Il est également courant d’avoir des mariages arrangés. Les parents choisissent le conjoint pour leurs enfants. Bien que cela puisse rendre certaines personnes malheureuses, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Même en Afrique, il y a des parents qui choisissent le partenaire pour leurs enfants, et certains sont heureux de ces unions.

En outre, en Corée du Nord, il y a certaines restrictions culturelles. Par exemple, il n’est pas autorisé d’appeler son enfant “Kim” pour éviter toute confusion avec le chef du pays. Ils doivent choisir d’autres noms. De plus, il n’existe qu’une sélection de 28 coiffures différentes parmi lesquelles les citoyens peuvent choisir. La Corée du Nord encourage les gens à préserver leur culture. Il est important de reconnaître que chaque culture a ses particularités et ses principes propres.

Enfin, apprenons à prendre du recul sur l’avis, la vision ou les convictions qu’ont certains pays par rapport à d’autres et essayons d’analyser avec notre propre intelligence, notre propre observation, les défauts et les qualités d’un pays afin d’éviter des conclusions trop hâtives et s’aligner bêtement derrière l’avis peut être trompeuse d’un quelconque pays. C’est à nous de déterminer ce qui est bon ou mauvais pour nous.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page