Par ZackDiplomatie

La colonisation moderne en Afrique : Injustice, abus et l’appel à une réciprocité équitable

L’Afrique a été confrontée à de nombreuses difficultés depuis des temps immémoriaux, avec de nombreuses agressions, vols et pillages. Si vous prêtez attention, les Africains sont les seuls peuples au monde qui sont très accueillants envers les étrangers. Ils accueillent tout le monde avec ferveur, mais ne reçoivent jamais le même traitement lorsqu’ils vont ailleurs. Malheureusement, c’est ainsi. Regardez comment nous sommes traités en Inde. Les étudiants sont flagellés, malmenés et menacés. Certaines ont même perdu la vie. C’est incroyable.

Regardez comment on nous traite au Liban. Lorsque nous y allons pour travailler, beaucoup sont jetés par-dessus des buildings pour avoir refusé d’obtempérer à des petites choses. Mais quand nous recevons des gens venant d’ailleurs, nous sommes toujours les premiers à être sympathiques, à leur souhaiter la bienvenue. C’est ainsi que la colonisation est arrivée. Ils sont venus gentiment, parlant de changement de mentalité, de spiritualité. C’est là que tout a commencé.

Les chinois nous envahissent

Il y a une situation très intéressante, une vidéo montrant des Chinois qui ont refusé l’accès à des hommes noirs dans un salon de coiffure. Les Chinois sont venus en Afrique, plus précisément en Zambie et ont ouvert un salon de coiffure, mais ils n’acceptent que des clients chinois. C’est incroyable et inacceptable de voir que des personnes peuvent venir dans notre pays et nous traiter ainsi. Nous ne pouvons pas faire cela en Chine. Si un étranger, surtout un Africain, a un problème avec un Chinois, il ira au commissariat et sera arrêté. Mais en Afrique, quand un Africain a un problème avec un Libanais par exemple, on lui dit d’abord “qu’est-ce qui s’est passé?” Il faut d’abord se défendre. C’est inacceptable.

Une nouvelle manière de coloniser

Il y a aussi cette nouvelle forme de colonisation, une colonisation douce. Les Chinois viennent gentiment avec toutes leurs grâces, ils ouvrent des entreprises. Mais pour tester l’autorité, ils disent que seuls les Chinois sont autorisés à entrer. Petit à petit, cela progresse jusqu’à ce qu’ils ouvrent un centre commercial exclusif aux Chinois, puis une cité exclusivement réservée aux Chinois, comme ils l’ont fait en Tanzanie. En effet, en Tanzanie les chinois ont signé un contrat pour améliorer un port, sauf que le contrat stipulait que seul les chinois y avaient accès. C’est le président Magufuli qui a aboutit cette histoire, critiquant la passivité de son prédécesseur.

A Lire: Le président du Kenya prononce un discours courageux pour une Afrique libre et respectée

Les noirs sont méprisés

Une bagarre éclate entre un chinois et un africain

En outre, un jour, un noir est entré dans un restaurant en chine accompagné de sa femme chinoise. Il s’est vu refuser l’accès au restaurant tandis que sa femme est entré.  Une autre vidéo récente montre une bataille entre un noir et un chinois dans un centre d’exploitation minière africain. Si cette vidéo n’était pas prise, personne ne l’aurait jamais cru. C’est inacceptable que des étrangers quittent de leurs pays et vous traitent ainsi. Ces exemples montrent à suffisance à quel point les noirs sont maltraités par les étrangers et l’urgence d’agir.

En Ouganda, il y a eu une situation similaire avec les Indiens. Ils sont venus travailler et ont fait de l’argent, mais ils ont refusé d’accepter la culture locale. Ils ne se mélangeaient pas avec les Ougandais. Il y a eu des tensions et cela a conduit à des actions radicales de la part du président Idi Amin car les richesses qui étaient produites au sein du pays étaient renvoyées en Inde. Alors que les Ougandais présents en Inde étaient maltraités.

Il est important de se faire respecter. Nous devons réagir et ne pas avoir peur. Il faut instaurer une réciprocité pour être vraiment respecté. Cette nouvelle forme de colonisation, bien que moins brutale que celle des Occidentaux, est inacceptable. Il est temps de se lever et de dire non à ces comportements. Le système des Sud africains est à adopter car chez eux, toute entreprise étrangère ou locale a à sa tête un manager noir.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page