AfriquePar ZackLa vie

Ouganda: Un imam a épousé un homme et ne l’a découvert qu’après deux semaines de mariage

Mohamed Mutumba, un imam ougandais âgé de 27 ans, a vécu une incroyable histoire qui a bouleversé sa vie. Après avoir découvert que sa femme depuis deux semaines était en réalité un homme, Mohamed a partagé son expérience.

Une histoire digne d’un film!!!!

Tout a commencé lorsque la police a surpris la femme de Mohamed en train de voler la télévision et les vêtements d’un voisin. Lors de la fouille effectuée par les agents de police, il a été révélé que la prétendue femme était en fait un homme déguisé. Les médias locaux de Kaunga ont rapporté que cet individu avait prétendu être une femme afin d’épouser l’imam et lui dérober son argent.

Le mariage de l’imam et sa prétendue femme

Suite à cette découverte, Mohamed Mutumba a été choqué et dévasté. Il a été suspendu de ses fonctions de religieux à la mosquée en attendant les résultats de l’enquête. Cependant, cette suspension pousse à se poser des questions quant aux véritables motivations du conseil des imans. Soupçonneraient-ils Mohamed de quelque chose?

Lorsqu’il a été interrogé, Mohamed a déclaré qu’il n’avait pas eu de relations intimes avec sa prétendue femme depuis leur mariage il y a deux semaines, car “elle” prétendait avoir ses menstrues. “Elle” refusait catégoriquement de se déshabiller pendant sen sommeil. Il pensait avoir épousé une femme nommée Swabula Nakubera lors de la cérémonie islamique traditionnelle en décembre.

Cette affaire a également révélé que les collègues et amis de Mohamed avaient également été trompés par cet imposteur. Personne ne s’était rendu compte qu’il s’agissait d’un homme déguisé en femme, y compris Hamissi Kubunga, qui travaillait également à la mosquée. Il a déclaré qu’il avait une voix douce et marchait comme une femme.

A Lire: Meurtre en masse au Kenya: Le « pasteur Mackenzie » accusé d’abus et de meurtre envers ses fidèles

Les rapports sexuelles avant ou après le mariage?

Rapports intimes avant ou après le mariage?

Avoir des rapports intimes avant le mariage dépend de la croyance et de la religion de tout un chacun. Par exemple chez les chrétiens, la bible interdit tout contact sexuel avec son conjoint avant le mariage. Par contre dans d’autres cultures cela ne pose aucun problème. Cette histoire met en exergue la nécessité de mieux connaître la personne avec qui on se marie avant de s’engager. Certaines communautés, en particulier en Afrique, ont la pratique de cohabiter avant le mariage pour mieux se connaître et éviter les incompatibilités.

Cependant, cela comporte également des risques, car on peut perdre la capacité de produire de l’ocytocine, l’hormone de l’attachement, en changeant fréquemment de partenaires. C’est la raison pour laquelle beaucoup de personnes ont du mal à avoir aujourd’hui une relation stable.

Dans le cas de Mohamed, il est regrettable que sa famille et ses proches aient été au courant de la véritable identité de sa femme sans rien dire. Il est essentiel que des enquêtes soient menées pour découvrir si sa famille était complice de cette imposture et pour poursuivre l’homme en question pour ses actes de vol et d’escroquerie.

Au final, serait-il plus judicieux d’entrer dans le mariage dans la pureté totale, car semblerait-il qu’il soit plus facile de rester fidèle et loyal dans ce cas là? Ou alors les partenaires doivent-ils se connaitre avant le mariage pour savoir s’il y a compatibilité ou pas  en dépit des normes de la société? Il est important de prendre le temps de comprendre et de respecter l’autre, afin d’éviter de telles situations qui peuvent causer des dommages émotionnels et sociaux considérables.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page