Par ZackGéo-politique

Le Canada envisage une monnaie digitale, suscitant des inquiétudes

Au Canada, des débats houleux ont émergé suite à l’annonce de la mise en place potentielle d’une monnaie digitale par la Banque de Canada (BDC). Cette proposition, appelée la CBDC (Central Bank Digital Currency), a suscité des réactions mitigées au sein de la population.

La gouverneure de la BDC, Caroline Rogers, a expliqué que l’objectif était de sonder l’opinion publique afin de déterminer si les Canadiens souhaitaient ou non adopter la CBDC en complément du dollar physique existant. Cependant, certains citoyens se méfient de cette consultation, la qualifiant de “bidon”, arguant que le résultat était déjà prévu pour justifier l’implémentation de la CBDC.

Selon le document de 2020 de la BOC les principales motivations pour émettre une CBDC serait une économie suffisamment sans cash qui pourrait limiter l’utilisation du dollar canadien sous sa forme physique.

Un système à imposer ou à repenser ?

 CBDC: La nouvelle monnaie électronique ne fait pas l’unanimité

L’idée de cette monnaie digitale ne fait pas l’unanimité. Certains considèrent qu’elle permettrait de stimuler l’économie en offrant des incitations financières temporaires pour dépenser, mais avec l’inconvénient de rendre cet argent périssable après un certain délai. D’autres craignent une surveillance accrue de leurs transactions et l’annulation de leur argent à tout moment par le gouvernement.

Le concept de CBDC inquiète également quant au contrôle de l’identité numérique des citoyens. Un système similaire, appelé la DIA (Digital Identity App) a été testé en Ukraine, où l’ensemble des informations personnelles des individus est centralisé et relié à leur visage pour accéder à divers services, y compris les déplacements. Certains considèrent que cette approche porte atteinte aux libertés individuelles et à la vie privée.

A Lire: La CBDC: Une nouvelle forme de monnaie en cours d’adoption dans le monde 

Bien que la gouverneure de la BDC ait affirmé que la CBDC ne remplacerait pas complètement le dollar physique, les critiques soulignent les risques potentiels de dépendance à un système entièrement contrôlé par le gouvernement, qui pourrait limiter la liberté financière des citoyens.

Le défi du Canada : équilibre entre modernisation et préservation des libertés

Il est important de rappeler que lors d’une dernière manifestation de la population canadienne, les autorités ont bloqué les comptes bancaires de certains manifestants pour les décourager et les empêcher de participer aux protestations. Cette situation soulève des inquiétudes quant à l’utilisation abusive de la CBDC pour exercer un contrôle sur les dissidents. Il importe donc de s’imposer vivement à l’instauration de ce système. Toute innovation n’est pas une amélioration.

Bien que le Canada envisage sérieusement la mise en place de la CBDC, les réticences et les oppositions persistent au sein de la population, qui se demande si cette innovation technologique est réellement une amélioration pour leur vie quotidienne. Les débats et les préoccupations continuent de s’intensifier alors que le pays cherche à trouver un équilibre entre modernisation financière et préservation des libertés individuelles.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page