AfriquePar ZackDiplomatie

Afrique : Debout contre les stéréotypes et les préjugés

Le ministre des Affaires étrangères allemand fait des commentaires dégradants sur l’Afrique

L’histoire de l’Afrique doit être racontée de manière authentique par les Africains eux-mêmes, sans l’intervention d’une tierce personne qui n’a jamais vécu les difficultés que nous avons traversées sur ce continent. Il est bouleversant de constater les niveaux de bêtise et de préjugés sans distinction de race. Nous avons le ministre russe des Affaires étrangères qui parcourt l’Afrique dans le cadre de sa diplomatie internationale, essayant de tisser des liens et des relations. De l’autre côté, le ministère des Affaires étrangères allemand, fait des commentaires dégradants en affirmant que le ministre russe ne s’en va pas en Afrique pour rencontrer des léopards, mais pour affirmer des mensonges afin de discréditer les partenaires de l’Ukraine.

La réaction des Africains face au comportement déplacé de l’Allemagne

Ebba kalondo répond sans réserves à l’Allemagne

De ce fait, la réaction sur Twitter ne s’est pas fait attendre. La représentante Ebba Kalondo, porte-parole du président de l’Union africaine, a vivement répondu en twittant sur le compte du gouvernement allemand, se demandant si l’Afrique, ses habitants, sa faune et sa flore ne sont qu’une blague pour l’Europe. Elle a souligné que lorsque le chef du gouvernement allemand est venu en Afrique pour discuter avec les pays africains avec lesquels l’Allemagne entretient des relations diplomatiques, il ne s’agissait pas de voir des animaux, mais de discuter de diplomatie. De même, un internaute, Ousmane Moumouni a réagit en disant: “J’espère que la personne qui a écrit ce tweet était ivre pendant qu’il écrivait. Incroyable. Choquant. Bouleversant”.

Il est choquant de constater le degré de racisme, de dénigrement et de manque de respect dans les propos du ministre des affaires étrangères allemand. Partir en Afrique ne signifie pas seulement aller observer des animaux sauvages, mais aussi s’engager dans des discussions politiques, économiques et diplomatiques. Il est inacceptable de considérer l’Afrique comme un simple spectacle animalier.

A Lire: Les accusations américaines contre l’Afrique du Sud mettent l’Allemagne en alerte

Le racisme doit être banni

De même, il faut savoir que l’Afrique n’est pas un terrain de jeu pour des stéréotypes dégradants. Utiliser ces stéréotypes pour soutenir des intérêts géopolitiques ou pour nuire à un adversaire dans une guerre européenne ne vous gagnera pas d’amis en Afrique. Le racisme ouvertement affiché par certaines personnalités européennes est inacceptable. Toutefois, le ministre des Affaires étrangères allemand s’est excusée d’avoir utilisé un emoji de léopard à l’égard du ministre russe reconnaissant que cet acte a offensé beaucoup d’africains.

Il est donc primordial que les Africains comprennent les enjeux et les stratégies politiques qui se jouent actuellement. Nous devons éviter de tomber dans les pièges de ceux qui cherchent à nous diviser et à nous détruire moralement et émotionnellement. Il est encourageant de voir des Africains se lever et réagir contre ces injustices. Il est temps de briser le silence et de revendiquer notre dignité. Les Africains ne doivent plus rester passifs.

En outre, l’Afrique ne peut pas être réduite à des clichés et des préjugés. Nous devons résister à ces attaques et prendre la parole pour raconter notre histoire avec fierté. Le colonialisme n’est pas une chose du passé et le racisme persiste. Si nous ne nous respectons pas nous-mêmes, nous ne pouvons pas demander le respect des autres.

La nécessité de reconnaitre notre valeur

Nous ne devons pas permettre que des insinuations dégradantes sur l’Afrique se répandent et se normalisent. Lorsque nous acceptons des insultes et des manques de respect mineurs, nous ouvrons la porte à des attaques plus importantes. Il est essentiel de garder à l’esprit que l’Afrique ne doit pas être considérée comme une blague, mais comme un continent riche en histoire, en culture, en ressources et en potentiels.

Aussi, nous devons nous opposer à ceux qui cherchent à nous dénigrer et à nous diviser. Les Africains doivent prendre la parole et raconter leur propre histoire. Nous ne pouvons pas laisser une tierce personne définir ce qu’est l’Afrique. Nous sommes bien plus que des animaux sauvages et des clichés réducteurs. L’Afrique est une mosaïque de faune, de flore, de traditions, de cultures, d’humains, de passion, de terres, de résilience et d’intelligence.

Il est temps de défendre notre dignité et de faire entendre notre voix. L’histoire de l’Afrique doit être écrite de main de maître par les Africains eux-mêmes.

Par ailleurs, l’histoire nous montre que lorsque l’Europe est en crise, l’Afrique est également touchée, que ce soit directement ou indirectement. Nous sommes tous interconnectés dans le monde d’aujourd’hui, et une guerre mondiale aurait des répercussions sur tous les continents, y compris l’Afrique. Ainsi, l’Europe a besoin des Africains, car leurs voix importe. Elle ne peut prendre des décisions aujourd’hui sans passer par l’Afrique, pour au moins avoir une liberté morale pour justifier ses actes.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page