AfriquePar ZackDiplomatie

Union Européenne: Les déclarations désobligeantes de Josep Borrell envers l’Afrique et d’autres continents

Dans une récente vidéo, les propos choquants du haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères, Josep Borrell, ont suscité l’indignation et la colère. Le responsable politique espagnol a ouvertement qualifié les Africains de “faciles à manipuler” et de “cibles faciles à gérer”. Ces mots ont déclenché une vague de critiques et soulevé des questions sur le racisme latent dans la société contemporaine.

Qui est Josep Borrell ?

Josep Borrell: Représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères

Homme politique espagnol, Joseph Borrell est un homme très influant et respecté. A l’occasion des élections de 2004, il a conduit la liste socialiste, qui est arrivé en tête du Scrutin et a été ensuite choisi comme président du parlement européen jusqu’en 2007. Après que Pedro sanchez ait renversé Mariano Rajoy en juin 2018, il est rappelé au gouvernement en qualité de ministre des affaires étrangères de l’Union européenne et de la coopération. Un an plus tard, il quitte l’exécutif espagnol afin de prendre les fonctions de représentant de l’union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et devient vice président de la commission européenne le 1er décembre 2019.

Les propos controversés de Josep Borrell

Lors de son discours au Parlement européen, Josep Borrell a énoncé des déclarations jugées offensantes envers les Africains, en les qualifiant de sujets faciles à manipuler et à contrôler. Toutefois, il n’en était pas à sa première sortie désobligeante envers le peuple africain, ayant déjà évoqué l’Europe comme un havre de paix entouré d’une jungle menaçante représentant le reste du monde, y incluant l’Afrique et l’Amérique du Sud. Néanmoins, ces propos ont été vivement critiqués et perçus comme reflétant un sentiment de supériorité et de discrimination envers les peuples africains, entraînant ainsi un tollé général.

A Lire: Afrique : Debout contre les stéréotypes et les préjugés

De tels discours alimentent les préjugés et renforcent les stéréotypes négatifs concernant les Africains, en les dépeignant comme étant moins intelligents et influençables. Ces déclarations sont considérées comme inacceptables venant d’un haut responsable politique censé représenter une Union européenne, prônant l’égalité et le respect des droits de l’homme.

De plus, lors d’une intervention antérieure auprès des diplomates de l’Union européenne, Borrell a accusé la Russie d’utiliser des manipulations et des ingérences d’information comme arme de guerre. Il a également qualifié certains pays, notamment le Mali, de faciles pour Moscou, insinuant que la Russie propage des mensonges sur la situation en Ukraine et en fait porter la responsabilité de la guerre.

Les tensions suite aux déclarations de Josep Borrell

Les déclarations insultantes de Monsieur Borrell ont suscité l’indignation des Africains et de nombreux autres peuples à travers le monde. Il affirme que le reste du monde est une jungle comparé au jardin qu’est l’Europe. Cependant, en examinant l’histoire, nous devons nous poser certaines questions importantes.

Qui est responsable des actes de destruction perpétrés chez les autres? Qui a été à l’origine des massacres en Indonésie et du pillage des richesses en Tanzanie? Est-ce réellement la soi-disant “jungle” qui est à blâmer pour ces tragédies? Nous devons reconnaître que l’histoire récente de l’Afrique et d’autres pays considérés comme “faciles à manipuler” est marquée par une lutte ardente pour la libération et la souveraineté. De nombreux pays africains ont acquis leur indépendance en se battant pour leurs droits et leur dignité.

Ainsi, les peuples africains ont démontré leur résilience et leur volonté de se battre pour leur autodétermination et leur liberté. Il est important de ne pas sous-estimer leur quête de justice et de dignité.

En outre, en réaction à ces propos offensants, certains responsables de l’Union européenne ont exprimé leur désaccord et ont dénoncé ces déclarations. Ils ont appelé à davantage de respect et de compréhension entre les peuples du monde.

Le point

Cependant, notons que ces remarques soulèvent également des questions plus larges sur le racisme et la discrimination dans la société mondiale. Les Africains et les peuples du monde entier sont en droit de réclamer une reconnaissance de leur dignité et de leur valeur en tant qu’êtres humains égaux, sans être réduits à des clichés et des préjugés.

Enfin, les paroles de Joseph Borel ont mis en lumière un problème persistant de discrimination et de préjugés envers les Africains et les autres continents. Elles ont rappelé l’importance de lutter contre le racisme et de promouvoir l’égalité et le respect mutuel entre les peuples du monde. L’incident soulève des questions sur la nécessité d’un dialogue ouvert et constructif pour bâtir un monde plus inclusif et respectueux de la diversité.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page