AfriqueGéo-politique

Guerre au Soudan: Deux généraux mènent une guerre de pouvoir mêlant la Russie et les Etats-Unis

Cette discorde au Soudan a commencé de manière  brusque, inattendue et tragique. Malheureusement, de nombreuses personnes innocentes y ont perdu la vie pendant cette rivalité politique pourtant elles n’avaient rien demandé. Il serait donc important de porter une plus grande attention à cette situation de tentions. De nos jours, avec la mondialisation les choses ont changé avec les déplacements qui deviennent plus faciles, et les problèmes qui sont également plus accessibles.

La situation au Soudan est préoccupante, car des frères s’entretuent pour l’acquisition du pouvoir. Il s’agit de deux généraux, Abdel Fattah al-Burhan dirigeant militaire et chef de l’armée du soudan et Mohamed Hamdan Dagalo qui, se disputent la direction militaire et le pouvoir du soudan. Par le passé ils ont travaillé ensemble pour combattre les petites rebêlions dans le pays. Mais, après le départ du précédent président, ils se sont retrouvés en conflit.

Abdel Fattah al-Burhan et Mohamed Hamdan Dagalo: les deux belligérants du conflit soudanais

Le groupe Wagner est présent dans le conflit soudanais

Au Soudan, le groupe Wagner est représenté

La chaine de télévision CNN a mené des investigations par rapport à la guerre au Soudan. Au départ, nous pensions qu’il s’agissait jute d’un conflit entre les Soudanais mais, il s’avère que la réalité est bien plus complexe que cela. Une vidéo de CNN a révélée une intervention militaire des mercenaires russes de Wagner en collaboration avec un groupe de militaires soudanais. Effectivement, dans cette bataille de pouvoir l’un des camp se fait aider par le groupe Wagner de Russie. En réalité, la Russie a signé un contrat avec le Soudan pour occuper ses côtes afin de se représenter et dominer. Ces mercenaires présents dans un pays voisin fournissent ainsi des armes et des équipements nécessaire à un camp dans le but de mener à bien cette guerre. Malheureusement tout ceci rajoute une dimension géopolitique à cette situation conflictuelle.

A Lire: Soudan: L’OMS alerte sur un risque biologique après l’occupation d’un laboratoire opérationnel par des combattants armés 

La réaction des Etats-Unis face à cette guerre au soudan

Le ministre de la défense a annoncé que les États-Unis déploieront des troupes supplémentaires dans une base d’Afrique de l’Est en prévision d’une évacuation éventuelle de diplomates américains et de civils du Soudan. Le porte parole du département à son tour a déclaré qu’ils useront des mesures nécessaires afin d’évacuer facilement le personnel de l’ambassade américaine au Soudan si les circonstances l’exigent.

Les Américains ont déjà des centaines de marines y compris un élément de combat aérien connu sous le nom de ”Crisis Response Afrika” sur le terrain. En Français “l’armée de réponse contre les crises en Afrique” qui est l’une des forces de réaction rapide mise en place après l’attaque contre le consulat américain a Benghazi en Lybie. Une autre réponse possible serait de faire intervenir des forces spéciales américaines si l’environnement est trop dangereux.

Bien qu’aucune demande officielle n’ait été faite par le département de l’Etat, les préparatifs sont en cours au cas où la situation s’aggrave. Les forces spéciales américaines sont prêtes et pourraient également être déployées si nécessaire.

Les conséquences liées au litige entre ces deux généraux

Les populations sont fortement touchées par la guerre au Soudan

Le Soudan est secoué par ce conflit depuis quelques semaines; l’armée nationale combat une force paramilitaire rivale. La population civile au Soudan souffre des conséquences de ce conflit armé.

Les hôpitaux sont submergés par les blessés, et de nombreux habitants de la capitale Khartoum ont été forcés de fuir. Il est triste de constater que souvent, les gens détournent le regard lorsque des problèmes se produisent chez leurs voisins. Mais il est temps de prendre conscience de ce qui se passe et de refuser que des bases militaires étrangères soient installées sur les terres Africaines.

Cette guerre au Soudan pourrait devenir un conflit par procuration, impliquant la Russie et les États-Unis en Afrique. En effet, tandis qu’un coté est soutenu par les Russes, un autre l’est par les Etats-Unis. Mais, ce type de rivalité ne profite à personne, et nous devons éviter qu’elle ne se propage en Afrique. L’argent, le pouvoir et la gloire sont des éléments qui sèment la discorde et détruisent nos communautés. La situation au Soudan est le résultat de conflits de pouvoir entre des individus, mais ce sont les civils qui en paient le prix. Le soudan est un pays extrêmement riche avec beaucoup d’or et de pétrole. Et c’est justement ces richesses que convoitent les étrangers.

Il serait judicieux de garder les yeux ouverts et de refuser toutes présences militaires étrangères sur le continent Africain. Les bases militaires ne font que semer la division et nous ne devons pas accepter que nos terres soient utilisées comme terrain de jeu pour les grandes puissances. La paix est ce que l’Afrique mérite réellement.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page