AfriquePar ZackLa vie

À la découverte des Himbas, une tribu africaine aux traditions fascinantes

Aujourd’hui, nous allons parler de la culture, chose sans lequel nous n’avons pas d’identité. Il est nécessaire d’accorder une grande importance à la culture, car elle définit notre identité en tant qu’individus et en tant que peuple. Un homme sans culture est comme du vent, dépourvu de sens et de substance. De nombreuses personnes en Afrique centrale parlent très bien le français mais ont perdu la capacité de parler leur propre langue maternelle. Cette perte d’identité est un sujet de préoccupation. Ainsi, nous allons partir à la rencontre des Himbas, une tribu semi nomade fascinante vivant dans le nord de la Namibie. Leur culture et leurs coutumes sont riches en enseignements, nous invitant à réfléchir sur notre propre identité et notre rapport à la tradition.

Les femmes Himbas: une relation particulière avec leur corps et leur culture

Les filles de la tribu Himba

Les Himbas ont un système social unique où les femmes jouent un rôle crucial. Elles sont responsables, prennent des décisions et sont des libératrices pour leur communauté. Leur épanouissement et celui des autres sont des valeurs fondamentales.

Une particularité intéressante est que leur couleur de peau est généralement rouge, résultant d’un mélange de poudre et de boue qu’elles utilisent pour se parer. Contrairement à d’autres cultures, elles ne se lavent pas, considérant ce mélange comme un désinfectant. Au lieu de se laver, elles utilisent de la fumée comme désodorisant pour leurs aisselles et leurs parties intimes, ce qui semble être efficace pour eux, éliminant les mauvaises odeurs. Ils vivent dans des huttes faites par eux-mêmes et en sont heureux. Ce qui montre que vivre bien n’a pas de standard universel.

Par ailleurs, dans cette tribu, les femmes ont des coiffures spécifiques qui évoluent au fil de leur vie. Les fillettes portent deux tresses pointant vers l’avant lorsqu’elles sont jeunes, puis vers l’arrière lorsqu’elles approchent de l’âge de se marier. Une fois devenues épouses, elles adoptent une coiffure avec des longues nattes faites d’argile. Quant aux jeunes garçons, ils ont le crâne rasé jusqu’à leur circoncision, puis peuvent porter une petite patte de cheveux sur leur tête. Pour eux la nudité est normale, raison pour laquelle ils ne s’habillent presque pas.

L’hospitalité sans jalousie : la particularité de la tribu Himba

Un peuple très hospitalier

Par ailleurs, il existe une particularité intéressante en ce qui concerne l’hospitalité. Lorsqu’un ami ou un voyageur vient rendre visite à un membre de la tribu, le voyageur passe la nuit avec le/la conjoint(e). Tandis que le propriétaire de la maison même passe la nuit dehors, ou dans une autre pièce. Cette pratique d’échange de partenaires pour une nuit est une tradition qui perdure jusqu’à aujourd’hui, et elle est considérée comme un acte de partage et d’hospitalité. Il n’y a pas de jalousie par rapport à ça.

D’ailleurs, s’il arrive qu’une  femme tombe enceinte du visiteur, les enfants sont reconnus et ne sont pas ostracisés. Ils sont appelés “Omoka”, des enfants nés de circonstances particulières, comme lorsqu’un visiteur était présent. En plus, 17% de la population sont des “Omokas”. Ces enfants sont considérés de la même manière que tous les autres enfants de la tribu, et cette pratique est ancrée dans leur culture et leur façon de vivre. Leur façon de concevoir l’amour et la famille diffère de notre vision occidentale, mais elle leur convient parfaitement.

A Lire: La révolution des perruques blanches : un symbole du colonialisme à abolir. Les premiers pas du Kenya

Embrasser la diversité culturelle : un voyage vers notre véritable identité

De l’autre coté se trouvent des cultures inestimables

Il est essentiel de revenir à sa véritable identité car de nos jours, nous ne sommes souvent pas ce que nous sommes censés être. Il est important de connaître et d’adopter sa propre culture et coutume pour éviter d’être complètement déracinés de nos origines.

En fin de compte, toutes les traditions ne sont pas nécessairement bonnes. Certes, certaines coutumes ont besoin d’être réajustées à l’ère actuelle. Toutefois, il est important de les connaître pour mieux les comprendre et les apprécier, sans les rejeter. La diversité culturelle enrichit notre monde et nous aide à mieux nous comprendre en tant qu’êtres humains.

Alors, embrassons la diversité culturelle et apprenons à connaître et à respecter les coutumes des autres. Cela nous permettra de mieux comprendre notre propre identité et de nous ouvrir à des perspectives nouvelles et enrichissantes. Partons à la découverte du monde et des peuples qui le composent, car c’est ainsi que nous pourrons grandir en tant qu’êtres humains. Bon voyage dans la richesse de la culture africaine et au-delà !

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page