AfriquePar ZackDiplomatie

Vladimir Poutine fait des révélations bouleversantes après que les présidents aient manifesté leurs intérêts à mettre fin à la guerre

Vladimir Poutine vient de révéler des informations bouleversantes qui ont suscité un choc général. Il est crucial d’en savoir plus sur cette nouvelle qui a pris tout le monde par surprise.

Récemment, des présidents africains se sont rendus en Ukraine, puis en Russie, dans le but de faciliter un dialogue entre les Russes et les Ukrainiens pour résoudre leurs différends. Cette démarche survient après l’incident humiliant caractérisé par l’arrêt et la fouille d’un cortège sud Africain à l’aéroport de Varsovie en Pologne pendant plus de 24 heures.

Les présidents africains s’impliquent pour résoudre le conflit Russo-Ukrainien

La délégation africaine arrivée pour tenter de mettre fin au conflit

La délégation africaine, comprenant le président sud-africain, le président Sénégalais, le président zambien et le Premier ministre égyptien après avoir rencontré le président ukrainien Zelensky à Kiev, est arrivée à Moscou où le président sud-africain, Ramaphosa, a présenté une feuille de route en 9 points visant à mettre fin aux hostilités. Cette initiative appelle les deux parties à la désescalade et vise à trouver un compromis pour résoudre ce conflit qui a causé une instabilité économique et des dommages considérables à plusieurs pays du monde.

Les dirigeants Africains et Russes réitèrent leur volonté politique de poursuivre le dialogue malgré le refus de président Ukrainien

Cependant, il est important de noter que la mise en œuvre d’un tel plan est extrêmement complexe, comme l’a souligné le Kremlin. Malgré cela, Vladimir Poutine a manifesté son intérêt pour examiner ces propositions de paix et a assuré qu’il respecterait la position de l’Afrique.

Après son passage en Russie, la délégation africaine est arrivée à Kiev en Ukraine, où elle a eu des discussions constructives avec le président Volodymyr Zelensky. Cependant, le président ukrainien a rejeté leur proposition, ce qui souligne les difficultés rencontrées dans les négociations. Les dirigeants Africains et Russes ont par ailleurs affirmé leur volonté politique de poursuivre le dialogue, un sommet Russie-Afrique est donc prévu à la fin du mois de Juillet à Saint Pétersbourg.

A Lire: Conflit en Ukraine : Les dirigeants africains confrontés au mépris des politiciens ukrainiens dans leur quête de paix

Poutine montre un document compromettant signé par l’Ukraine et exprime sa déception envers l’Ukraine

Poutine révèle les détails du projet de traité sur la neutralité Ukrainienne

Toutefois, Vladimir Poutine a présenté un document signé par l’Ukraine en Turquie, datant de l’année dernière au début du conflit. Ce document, intitulé “Traité sur la garantie permanente de la neutralité de sécurité pour l’Ukraine”, prévoit l’inscription de la neutralité permanente de l’Ukraine dans sa constitution, avec la Russie, les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Chine et la France en tant que garants.

Poutine a déclaré que l’Ukraine était responsable du sabotage des négociations après avoir retiré les troupes de Kiev conformément à leurs promesses. Il a exprimé sa déception face au rejet du traité par les autorités ukrainiennes, remettant en question leur engagement envers les accords passés et à venir et réitérant la volonté de la Russie de poursuivre les négociations.

La guerre comme business : Les entreprises qui en profitent ne veulent pas la fin du conflit

Cependant, la présence de personnalités telles que Boris Johnson, Nancy Pelosi, Anthony Blinken et Ursula von der Leyen lors de leurs visites respectives en Ukraine semble avoir influencé la décision de l’Ukraine de rompre les négociations et de poursuivre le conflit.

Il est important de souligner que la guerre est une aubaine pour certaines entreprises qui profitent de la vente d’armes et de la reconstruction des zones dévastées. Les contrats d’armement s’élèvent à des milliards de dollars et sont bénéfiques pour les entreprises privées impliquées telles que Boeing, Raytheon, Lockheed Martin et bien d’autres encore qui ne sont malheureusement pas poursuivies en justice. Cela soulève des questions sur les motivations réelles de certains acteurs dans la prolongation de ce conflit.

La position de Vladimir Poutine dans cette affaire est sujette à débat. D’un côté, il apporte des preuves concrètes des accords signés et du non-respect des engagements par l’Ukraine. D’un autre côté, la question de savoir si la présence de dirigeants étrangers a influencé la décision ukrainienne de rompre les négociations reste un point à discuter. Quoi qu’il en soit, cette révélation a bouleversé les présidents africains présents, et il est essentiel de continuer à suivre l’évolution de cette situation complexe.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page