AfriquePar ZackGéo-politique

Vers une société sans cash en Afrique : Indépendance financière ou influence étrangère

 Les temps durs poussent les hommes à devenir forts, travailleurs et résistants. Ces hommes résistants, lorsqu’ils travaillent, créent des temps paisibles et faciles. Cependant, les périodes faciles peuvent rendre les hommes faibles, car tout devient trop facile et confortable. C’est dans ce sens que le concept d’une société sans cash prend tout son sens.

De plus en plus d’efforts sont déployés en Afrique pour créer une société sans cash, mais est-ce vraiment dans l’intérêt des Africains ? Alors que le Nigeria et d’autres pays du continent cherchent à s’éloigner des géants du paiement tels que Visa et MasterCard, des questions se posent quant aux véritables motivations derrière cette initiative.

Vers une économie souveraine: Le lancement des cartes nationales du Nigeria pour concurrencer les géants étrangers

Les nouvelles cartes d’identité à double usage pour les personnes ne possédant pas de compte bancaire

La banque centrale du Nigeria, a récemment lancé un système de cartes nationales pour rivaliser avec les cartes étrangères comme Mastercard et Visa. L’objectif est de renforcer l’inclusion financière en permettant aux personnes sans compte bancaire d’accéder à l’économie formelle grâce à une carte d’identité à double usage, servant également de carte de paiement. En outre, ce nouveau système aspire à transformer la plus grande économie d’Afrique en une société sans défauts, tout en permettant au pays d’économiser les dépenses liées à l’externalisation de tâches à l’étranger.

Le gouvernement travaille à la mise en place d’un certain nombre de plates formes électroniques qui aideraient les institutions à arrêter les fuites et lutter contre la corruption. Ce programme est une bonne pratique pour rassembler tous les citoyens sur une plateforme et pouvoir interagir avec les différentes agences gouvernementales”: a déclaré Ngozi Okonjo-Iweala ministre des finances du Nigeria.

AFRIGO : Un système équitable pour l’inclusion financière des Nigérians

La MasterCard et la carte Visa en voie de disparition au Nigéria

Lors du lancement virtuel du système de cartes AFRIGO , il a été souligné que malgré la croissance progressive de l’utilisation des cartes pour les paiements au Nigeria au fil des années, de nombreux citoyens restent exclus de cette tendance. Le défi majeur entravant l’inclusion financière des Nigérians est lié aux coûts élevés associés aux services de cartes, en raison des exigences de conversion monétaire imposées par les systèmes de cartes internationaux. C’est ce qu’a exprimé le responsable des institutions financières au Nigeria, Emi Emefele.

Il a ajouté que le système AFRIGO serait une solution équitable et mondiale, offrant aux Nigérians la possibilité de réaliser des transactions sans devoir supporter de frais supplémentaires. Ce système pourrait répondre aux besoins locaux, compte tenu de certaines lacunes dans les offres de cartes Visa et Mastercard qui ne sont pas toujours adaptées aux spécificités du pays.

A Lire: La CBDC: Une nouvelle forme de monnaie en cours d’adoption dans le monde

L’Initiative AFRIGO : Une indépendance Africaine remise en question

Cependant, des experts remettent en doute l’authentique indépendance de cette initiative. Posons-nous les questions pertinentes : Est-ce qu’AFRIGO est réellement un produit 100% africain ? Est-ce que tous les composants de cette carte sont originaires d’Afrique ?  La direction de ce système est-elle entre les mains d’une personne africaine ? Est-ce que le Nigeria se libère véritablement de la dépendance envers Mastercard et Visa, à l’instar de ce qu’ont fait la Chine, l’Inde et la Russie ? Malheureusement, ces interrogations demeurent sans réponses claires.

Il est à noter que MasterCard s’est associé aux autorités nigériennes pour la mise en place de cette carte d’identité qui servira également de carte de paiement électronique. Le fournisseur de cartes de crédit a annoncé le déploiement d’un programme pilote ciblant initialement 13 millions de personnes. Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan gouvernemental nigérian visant à introduire des cartes d’identité à double usage. Ces cartes pourront être utilisées dans un premier temps par les bénéficiaires de pensions, mais l’objectif est de les étendre aux salariés et aux subventions agricoles.

Ajay Banga, directeur général de Mastercard, a récemment évoqué que les gouvernements du Nigeria et du Kenya tendaient vers une société sans numéraire, privilégiant la dématérialisation.

Toutefois, certains se demandent si cette initiative ne remplace pas simplement un système de paiement étranger par un autre, où les commissions continueront d’être prélevées sur les transactions des Africains.

Les dangers de la centralisation des données: Une entrave à la préservation de la liberté financière

Le danger d’une société sans cash réside également dans la centralisation des données. En rassemblant toutes les transactions électroniques sur une plateforme commune, les agences gouvernementales auront un contrôle accru sur les citoyens. Cela soulève des inquiétudes concernant la surveillance, la censure et les restrictions financières pour ceux qui s’opposent au pouvoir en place.

Il est crucial de comprendre les motivations sous-jacentes derrière cette évolution vers une société sans cash en Afrique. Les Africains doivent être vigilants quant à la manière dont ces changements peuvent affecter leur vie quotidienne et leur liberté financière.

Bien que l’idée de faciliter les transactions électroniques et d’accroître l’inclusion financière puisse sembler séduisante, il est essentiel que les citoyens africains fassent preuve de discernement et d’esprit critique face à ces changements. S’assurer que de tels systèmes sont réellement conçus dans l’intérêt des populations locales plutôt que de servir les intérêts de puissantes institutions étrangères doit être une priorité pour préserver la souveraineté et la liberté financière de l’Afrique.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page