Par ZackDiplomatieEtats-UnisGéo-politique

Macron appelle l’Europe à l’indépendance : Choisir ses propres batailles

Dans une déclaration récente, le Président français Emmanuel Macron a suscité des réactions en évoquant la nécessité pour l’Europe de prendre ses propres décisions et de se détacher des États-Unis. Cette déclaration a attiré l’attention des médias internationaux et des alliés des Etats-Unis, suscitant des débats sur l’indépendance et le rôle de l’Europe dans les affaires mondiales.

La visite d’Emanuel Macron à Pékin

Lors de son voyage en Chine à Pékin, le Président Macron a déclaré que l’Europe devait cesser de suivre aveuglément les États-Unis et devrait plutôt chercher à développer sa propre position dans le monde. Il a souligné l’importance de l’indépendance sur le plan défensif, économique et diplomatique, afin que l’Europe ne soit pas entraînée dans des conflits qui ne la concernent pas.

Macron a plaidé en faveur d’une position plus équilibrée pour l’Europe, évitant de s’impliquer dans des conflits qui ne la concernent pas directement. Il a souligné que l’Europe devrait se concentrer sur son développement et son indépendance énergétique, réduisant ainsi sa dépendance aux États-Unis. ”L’Europe doit mieux financer son industrie de la défense, développer les énergies nucléaires et renouvelables et réduire sa dépendance au dollar américain pour limiter sa dépense à l’égard des Etats-Unis” a t-il dit.

Les propos du Président français n’ont pas été bien accueillis par les États-Unis et certains alliés, notamment l’Australie et l’Angleterre, ont exprimé leur mécontentement, l’accusant de remettre en question l’alliance transatlantique. Certains politiciens américains ont même suggéré que l’Europe devrait choisir un nouveau représentant pour ses intérêts internationaux, remettant en question la position de Macron en tant que porte-parole de l’Europe.

A Lire: Emmanuel Macron demande à rejoindre le BRICS : une décision audacieuse aux implications mondiales

Pourquoi l’Europe prend elle subitement ses distances?

Cette situation intervient dans un contexte tendu entre la Chine et Taïwan, où la Chine a commencé des exercices militaires en réponse à une rencontre entre Taïwan et des dirigeants américains. Il est nécessaire de noter que la Chine et la Taiwan sont un seul pays dans les normes, mais la Chine considère Taïwan comme faisant partie intégrante de son territoire et souhaite rétablir son contrôle sur l’île, tandis que les États-Unis soutiennent l’indépendance de Taïwan, ce qui provoque des tensions géopolitiques. ”L’Europe n’avait aucun intérêt à une accélération de crise de Taïwan et devrait poursuivre une stratégie indépendante de Washington et de pékin” :a affirmé Emmanuel Macron dans l’objectif de s’écarter des tensions.

La rencontre entre Kevin McCarthy et Tsai Ing- Wen

En début avril 2023, pékin a déployé les grands moyens pour simuler un blocage totale de Taïwan. En effet, il était en colère contre la rencontre entre le président Tsai Ing-Wen, Présidente de la Taïwan et le président de la chambre des représentants américains Kevin McCarthy. Des manœuvres impressionnantes qui montrent la volonté claire de Pékin de récupérer l’ile. En effet la chine a proposé l’option dite “un pays deux systèmes”, qui selon elle, accorderait a Taïwan une autonomie importante si elle acceptait de passer sous le contrôle de pékin. Cependant, Taïwan a rejeté l’offre de Pékin.

La situation montre clairement qu’une guerre s’annonce entre Pékin et Taiwan et le président Français cherche à s’écarter subtilement des tensions pour éviter de subir les conséquences de la guerre.

Le lien entre les États-Unis et le clivage Chine-Taïwan ?

Les Etats-Unis au milieu du conflit Chine-Taïwan

La politique de Washington est depuis longtemps celle de l’ambiguïté stratégique, dans la mesure où elle interviendrait militairement si la Chine envahissait Taïwan. Officiellement, elle s’en tient à la politique de la “Chine unique”, qui ne reconnaît qu’un seul gouvernement chinois, celui de Pékin et entretient des liens officiels avec Pékin plutôt qu’avec la Taipei, capitale de la Taiwan.

Mais elle s’est également engagée à fournir à Taïwan des armes défensives et a souligné que toute attaque de la Chine serait “très préoccupante”. En mai 2022, le président Joe Biden a répondu par l’affirmative à la question de savoir si les États-Unis défendraient militairement Taïwan. Peu après, la Maison Blanche a rapidement précisé que la position américaine sur Taïwan n’avait pas changé et a réitéré son engagement envers la politique ”d’une seule Chine”.

A Lire: Les tensions lors de la visite d’Emmanuel Macron en République démocratique du Congo

Les problèmes des Etats-Unis ne sont pas pour toute l’Europe: Paroles de Macron

ça ne nous regarde plus!!!

Alors que la Chine tente d’exercer une pression sur Taïwan, les États-Unis ont clairement exprimé leur soutien à l’île, ce qui a suscité des tensions avec la Chine. Macron a insisté sur le fait que l’Europe ne devrait pas être entraînée dans ce conflit, soulignant que les guerres et les combats dans lesquels l’Europe s’engage doivent être en accord avec ses intérêts et sa politique.

L’appel de Macron à l’indépendance de l’Europe a été largement interprété comme une tentative pour l’Europe de reprendre le contrôle de ses propres affaires et de ne pas se laisser influencer par des forces extérieures. Il a exhorté l’Europe à investir davantage dans son industrie de défense et à développer des sources d’énergie alternatives pour limiter sa dépendance à l’égard des États-Unis.

Lors de son voyage en Chine, Macron a été accompagné d’une importante délégation commerciale de 50 personnes, signe de son engagement à renforcer les liens économiques entre la France et la Chine. Cependant, il a clairement indiqué que cela ne devrait pas signifier que l’Europe se plie aux intérêts économiques des États-Unis ou de tout autre pays.

Cette déclaration du Président Macron intervient à un moment crucial pour l’Europe, alors qu’elle cherche à redéfinir sa place dans le monde et à établir son indépendance dans un contexte géopolitique complexe. Les réactions à cette déclaration reflètent les enjeux et les défis auxquels l’Europe est confrontée dans sa quête d’autonomie et de prise en main de son destin. Il est clair qu’à un moment donné, l’Europe doit choisir ses propres batailles et décider de sa propre voie, indépendamment des pressions extérieures.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page