AfriquePar ZackDiplomatie

L’Afrique du Sud sous pression : De l’ingérence étrangère à la recherche d’indépendance politique

La ministre allemande des Affaires étrangères, Madame Annalena Baerbock, critique la position neutre de l’Afrique du Sud dans le conflit Russo-Ukrainien, exerçant ainsi une pression sur le pays africain pour qu’il adopte la position de l’Europe. Ce type de pression de la part de l’Occident envers les pays africains soulève des questions sur la souveraineté et l’indépendance de la politique étrangère de l’Afrique du Sud.

Madame Baerbock, une féministe engagée, a fait des déclarations controversées dans le passé, encourageant la liberté de choix, notamment en matière de mariage. Récemment, elle a visité un pays asiatique sans l’autorisation des autorités locales, prétendant que c’était le seul moyen de voir la vérité. Cette attitude soulève des interrogations sur la diplomatie et le respect des protocoles internationaux.

Des pressions internationales et des sanctions sans fin

Le poids des pressions internationales!

L’Afrique du Sud fait face à une pression internationale croissante. L’ambassadeur américain l’a accusée d’envoyer des armes à la Russie, ce qui a été contesté par le président Ramaphosa. Les États-Unis ont menacé de retirer certains avantages commerciaux si le pays ne changeait pas de position. Malgré ces pressions, les Sud-Africains semblent rester fermes.

Des événements récents, tels que le blocage de produits agricoles sud-africains en Europe pour cause de virus, et la suspension du programme d’AGOA suscitent des interrogations quant à l’ingérence étrangère. Les actions de certains pays étrangers visent-elles à manipuler la position politique de l’Afrique du Sud pour servir leurs propres intérêts ?

Le fait est que les Occidentaux veulent envenimer le monde avec leur système “démocratique”, le considérant comme l’idéal. Ainsi, tous les pays qui vont à l’encontre de leur idéologie sont sanctionnés. C’est le cas du Cuba, de Venezuela, la Syrie, la Corée du Nord. Pourtant, Kadhafi, ancien leader de la Lybie voulait montrer que le système démocratique n’est pas forcement l’idéal, car même sans l’application de ce système son pays était prospère. Malheureusement, on a mis un terme à sa vie pour qu’il évite d’endoctriner les autres pays avec son idéologie qui fut d’ailleurs bonne.

A Lire: Les accusations américaines contre l’Afrique du Sud mettent l’Allemagne en alerte

L’importance d’entretenir une coopération juste et équitable

L’Afrique du Sud a besoin de coopération, d’investissements et de développement. Certaines voix critiquent le fait que des pays étrangers cherchent à imposer leurs positions plutôt que de soutenir les efforts du continent africain pour résoudre ses problèmes internes.

Cette situation soulève des questions sur le respect de la souveraineté nationale et sur l’impératif de laisser les peuples africains décider de leur propre destin sans ingérence extérieure. Le paternalisme dont certains pays occidentaux font preuve envers l’Afrique doit être dénoncé, car cela entrave le développement et la liberté de choix des Africains.

L’Afrique est confrontée à de nombreux défis internes et régionaux. Les pays comme la RDC, le Soudan, l’Éthiopie, et la Somalie sont minés par les guerres. Elles devrait donc d’abord s’occuper de ses problèmes internes avant de se mêler des problèmes internationaux. La coopération équitable avec le reste du monde est souhaitable, mais cela doit se faire dans le respect de l’indépendance politique et de la souveraineté du pays.

En définitive, l’Afrique a besoin de soutien, de coopération de développement et de respect de la part des autres nations, plutôt que d’ingérence et de pressions pour adopter des positions politiques spécifiques. Laisser le continent africain décider de son avenir et de ses choix est essentiel pour un développement harmonieux. Les Occidentaux doivent cesser d’imposer leurs choix ou leur mode de vie aux Africains.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page