AfriquePar ZackDiplomatieEtats-Unis

La Libye dévastée : L’hypocrisie et les conséquences de l’intervention occidentale

Libye : Une nation en déroute après l'inondation de Derna

La Libye, un pays autrefois prospère, continue de sombrer dans le chaos. Récemment, la ville de Derna a été complètement inondée, laissant des milliers de Libyens dans une situation désespérée. La catastrophe en Libye a des racines profondes, remontant aux événements qui ont suivi la chute de Mouammar Kadhafi. Alors que des vies sont dévastées par cette inondation, un débat sur les responsabilités se fait entendre.

La situation en Libye est plus sombre que jamais, avec la ville de Derna subissant une inondation dévastatrice. Le bilan humain est encore incertain. Cependant, il est estimé qu’entre 15 000 et 20 000 personnes sont touchées par cette tragédie. Cette inondation est le dernier épisode d’une série de catastrophes qui ont frappé ce pays depuis la chute de Mouammar Kadhafi.

Quand l’appel à l’aide d’Obama ravive le débat sur l’intervention occidentale

Appel d’Obama aux sinistrés en Libye : Compassion sincère ou pure hypocrisie ?

Face à cette tragédie, l’ancien président américain Barack Obama a attiré l’attention sur Twitter en appelant à l’aide pour les Libyens inondés. Il a invité les populations à faire des dons via son organisation (Obama Foundation). Cependant, ces appels à la générosité suscitent une question cruciale : Obama et d’autres dirigeants occidentaux n’ont-ils pas une part de responsabilité dans la situation actuelle en Libye ?

La question que beaucoup se posent aujourd’hui est la suivante : comment en est-on arrivé là ? Les conséquences de l’intervention occidentale en Libye en 2011 sont devenues de plus en plus apparentes au fil des années. Les promesses de démocratie et de stabilité qui ont suivi la chute de Kadhafi ne se sont pas réalisées. Au contraire, la Libye est devenue un foyer de chaos et de violence.

A Lire: La révélation d’un discours oublié : L’impact de la Libye de Kadhafi sur l’Afrique

L’intervention controversée et désastreuse de l’Occident en Lybie

Barack Obama et la Libye : La détermination de renverser le régime de Kadhafi

Il est important de se rappeler que l’intervention occidentale en Libye a été menée sous le prétexte de protéger les civils. Dans son discours, Barack Obama avait avancé de manière erronée que Mouammar Kadhafi préparait un massacre de plus de 700 000 civils à Benghazi. Il a également martelé que les forces étaient déjà en route pour exécuter cet acte sombre.

De plus, il a accusé Kadhafi de bombarder des manifestations pacifiques et a avancé de manière non fondée que ce dernier avait distribué du Viagra à ses soldats afin qu’ils procèdent à des actes de viol à grande échelle sur toutes les femmes et les filles qu’ils pourraient rencontrer lors des troubles. Cependant, ces allégations ont été remises en question. Il est devenu évident que l’objectif réel de l’intervention était bien plus complexe.

L’intervention occidentale a été menée sans l’approbation du Congrès américain. Le président de l’époque, Barack Obama, a justifié cette action en affirmant que l’Arab League soutenait l’intervention. Cependant, même si l’Arab League n’était pas directement impliquée, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont continué à mener des frappes aériennes en Libye.

Le résultat de cette intervention a été désastreux. La Libye est aujourd’hui divisée en deux gouvernements rivaux, l’un à Benghazi et l’autre à Tripoli. Les groupes armés contrôlent de vastes territoires. Le pays est devenu une plaque tournante pour le trafic d’armes et de migrants.

A Lire: Le soulèvement haïtien contre l’intervention internationale: Histoire, lutte et aspirations 

La catastrophe de Derna en Libye : Corruption, négligence et dirigeants Occidentaux dans l’ombre de la tragédie

Pourquoi les inondations en Libye ont-elles été si meurtrières ?

De plus, la catastrophe récente à Derna met en lumière un autre aspect de cette tragédie. L’inondation qui s’est abattue sur la Libye a été décrite comme ressemblant à un tsunami de grande ampleur. Cependant, tandis que de nombreux observateurs, en particulier certains responsables politiques, ont considéré ces événements comme un simple résultat d’une catastrophe naturelle, les experts soutiennent que la corruption et la négligence dans l’entretien des infrastructures publiques, notamment les barrages, ont joué un rôle prépondérant dans cette tragédie. La Libye, dépourvue de stabilité politique et économique, n’a pas été en mesure de maintenir ces infrastructures essentielles, ce qui a eu des conséquences dévastatrices.

La situation actuelle suscite des interrogations sur les responsabilités. Qui est responsable de la détérioration de la Libye ? Certains ont pointé du doigt les dirigeants occidentaux de l’époque, tels que Barack Obama et Hillary Clinton. Ils affirment qu’ils ont contribué à la descente aux enfers du pays en soutenant des groupes armés et en armant des “rebelles modérés” qui se sont ensuite avérés être des extrémistes.

A Lire: Le Maroc face au séisme : Refus de l’aide française et tensions diplomatiques

Appels à l’aide pour la Libye : Entre solidarité et cynisme

En outre, les appels à l’aide pour la Libye se multiplient. De nombreux pays se sont manifestés pour offrir leur aide à la Libye. Par exemple, le Qatar a dépêché deux avions chargés d’aide humanitaire. Les Émirats arabes unis ont également montré leur solidarité en envoyant deux avions contenant 150 tonnes de nourriture d’urgence et de fournitures médicales. De même, la France a annoncé son intention de mettre en place un hôpital de campagne. De son coté, le Royaume-Uni a fait part de son engagement à hauteur d’un million de livres sterling pour l’assistance à la Libye.

Toutefois, ces aides suscitent également un sentiment de cynisme. Certaines voix se demandent si les pays qui ont contribué au chaos en Libye ont réellement à cœur le bien-être du peuple libyen. Les promesses d’aide sont souvent perçues comme de l’hypocrisie. L’on se souvient de la promesse d’aide internationale non tenue après le séisme en Haïti. Des milliards de dollars ont été promis mais peu de progrès tangibles ont été réalisés.

Enfin, la situation en Libye est complexe et désespérée. Il est difficile de prévoir ce que l’avenir réserve à ce pays. Les Libyens sont confrontés à des défis considérables, que ce soit en termes de sécurité, d’économie ou d’infrastructures. Alors que le monde assiste à cette tragédie, il est essentiel de se rappeler les événements qui ont conduit à cette situation et d’en tirer des leçons pour l’avenir.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page