AfriquePar ZackLa vie

Afrique du Sud: L’espoir d’un pasteur de revenir à la vie ne s’est pas réalisé. La croyance aveugle, un danger pour la société

Un pasteur sud-africain a demandé à sa congrégation de ne pas l’enterrer au cas ou il décèderai, car il croyait qu’il ressusciterait. Malheureusement, il a été enterré après avoir passé plus de deux ans à la morgue. En effet, le pasteur Sylvain Moodley a fondé le Miracle Center et croyait que les chrétiens ne pouvaient pas mourir d’une maladie. Cependant, il est tombé malade et est décédé le 14 août 2021. Son corps est resté conservé dans un salon funéraire à Johannesburg.

Le pasteur Moodley, enterré après deux ans

La famille du pasteur âgé de 53 ans pensait qu’il ressusciterait, mais finalement, il a été inhumé au cimetière de West Park. C’est Ryan Brown, un responsable des réclamations dudit salon funéraire de la Haute Cour de Rotana, qui a donné son feu vert pour l’inhumation après que la morgue eut soulevé des problèmes de santé. La famille était restée muette pendant plus d’un an, malgré que le salon funéraire aie tenté de les joindre après 28 tentatives avec des E mails, des messages WhatsApp et des lettres d’avocat pour recevoir les instructions. L’épouse et ses enfants n’étaient donc pas présents. Ceci se justifie par le fait que l’épouse du défunt avait déclaré qu’elle avait eu une vision selon laquelle son mari serait ressuscité.

A Lire: Trafic d’organes et abus de pouvoir : Les dérives sectaires au sein des églises en Afrique

Les miracles réalisés par le pasteur Moodley

Conformément aux enseignements et aux croyances de Moodley, son site web indique qu’il est normal de voir des guérisons radicales comme l’ouverture des yeux aveugles, des oreilles sourdes, la croissance des jambes et la disparition des cancers et des tumeurs. Ce site web enregistre également les évènements miraculeux au cours des dernières années. En 2003 par exemple, il affirme que Kyd Belly a été la première personne à être ressuscitée des morts lors d’une réunion de Moodley. En 2013, après être mort pendant l’accouchement, le nourrisson aurait été élevé pendant un service miracle de ce pasteur. Un autre poids était la perte de poids surnaturelle après ces prières.

L’importance de toujours rester connecter à la réalité

Il est important de garder la tête froide et de ne pas perdre contact avec la réalité, peu importe nos croyances. Ca aurait été très inspirant si ce pasteur avait vraiment ressuscité. Mais hélas, il a été enterré et tout ceci ne donnera place qu’à la moquerie et aux insultes. La croyance aveugle peut entraîner des conséquences néfastes, et il serait judicieux de faire preuve de discernement.

C’est justement ça le problème qui perdure en Afrique. On peut constater que le nombre de croyants en Afrique est très élevé par rapport aux autres continents. Mais malgré leur forte foie religieuse, certains pays africains continuent de faire face à des problèmes tels que la pauvreté, la souffrance et les conflits. A quoi leur servent donc toutes ces prières ? Nombreux sont ceux là qui prient juste pour faire des doléances à Dieu comme avoir la santé, l’argent, le mariage, le pouvoir et bien d’autres. Ces personnes ne le font pas juste pour l’amour du tout puissant mais plutôt par intérêts. Leur ”foie inébranlable en Dieu” ne les empêche pas d’être jaloux, tribaux, et égoïstes. Remarquons que les pays où il y’a le plus de croyances sont ces pays là où la souffrance, la pauvreté, et la famine règnent.

Avoir un esprit de discernement ne sera pas de trop pour repousser les faux enseignements prêchés au sein des établissements religieux. En effet, c’est à cause de ces fausses doctrines que beaucoup d’africains ont aujourd’hui du mal à se lever pour réclamer leurs droits, à protester contre le gouvernement en place qui malmène le peuple, sous prétexte que Dieu est l’autorité suprême. De plus, bien de fausses doctrines prônent le rejet et l’abandon de sa famille et nombreux sont ceux qui n’hésitent pas à mettre à exécution cette idée.

La foi est accompagnée d’actes

Il est essentiel de croire, mais aussi d’agir et de rester connecté à la réalité. La croyance doit être accompagnée d’amour, de compassion et de soutien envers les autres. De plus, il serait judicieux de ne pas perdre de vue la réalité et de ne pas laisser la croyance aveugle nous conduire à des actions préjudiciables.

Notons que prier ne signifie pas nécessairement être une personne bien. Les actions et les comportements reflètent la vraie nature d’une personne, et simplement prier ne suffit pas à faire preuve de bonté et d’amour envers les autres.

Enfin, il est crucial d’allier la croyance à des actions positives, de garder contact avec la réalité et d’être attentif aux personnes qui nous influencent.

Totalement inspiré de la vidéo de Zack Mwekassa

Reports

Découvrez le passionnant monde des articles présentés par Zack Mwekassa, une figure emblématique de la boxe et du kickboxing ! Plongez-vous dans un univers captivant où chaque texte est une fenêtre ouverte sur des sujets variés, allant de la géopolitique africaine aux questions de vie et de société.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page